blog eye-opening

Nouveau manager commercial au Benelux : Innover en partant de la demande du client

Le 1er janvier 2014, Arnout Schoonderbeek a débuté en tant que manager commercial Benelux chez BigBrother. Un beau début de la nouvelle année et la nouvelle promesse de BigBrother.

Jai toujours travaillé dans la vente. Avant BigBrother, jai travaillé sept ans et demi chez Miele Professional. Cest la branche B2B de lorganisation qui fournit des solutions entre autres aux hôpitaux, aux établissements de soins et aux hôtels. Jai commencé comme représentant, mais au bout de quatre ans, je suis devenu chef des ventes. Le passage àBigBrother ma semblé plutôt logique. Comme Miele, BigBrother est également une marque phare dans sa branche. Jai immédiatement vu de nombreuses possibilités et le potentiel de développement. Cest pourquoi jai relevé ce nouveau défi avec beaucoup de plaisir.

Sonder de nouveaux marchés
Je suis désormais responsable des services de vente internes et externes aux Pays-Bas et en Belgique. Mais je me rendrai aussi sur le terrain, non seulement pour acquérir de nouvelles relations, mais aussi pour encore mieux servir les clients actuels. BigBrother a fortement évolué et reçoit de plus en plus de demandes de parties importantes dans toute l’Europe. Ce poste a été créé pour pouvoir satisfaire à cette demande et pour garantir la bonne marche des activités actuelles. Je serai non seulement l’interlocuteur de nos représentants, mais je partirai aussi à la recherche de nouvelles réponses aux besoins du commerce de détail. Finalement, il y a encore beaucoup d’entreprises pour qui nous pourrions créer une plus-value.

Innover à partir de la demande du client
Ce qui compte, c’est la solution finale et la satisfaction le client. BigBrother est bien plus qu’un fournisseur d’ images. Nous fournissons aussi les informations dont les entrepreneurs ont besoin pour faire fonctionner leurs affaires au mieux. Ce sont des connaissances importantes que je retire de ma précédente fonction. J’ai appris à bien écouter, à entendre ce qu’ils veulent en à considérer les possibilités. Ce n’est qu’après qu’on peut proposer une solution adéquate. Je veux mettre l’équipe au défi de faire la même chose, afin que nous puissions être encore mieux servir nos clients et perfectionner nos solutions. L’innovation n’est pas le but en soi, mais la réponse à la demande du client.

mardi 4 mars 2014